La Gymnastique Artistique Féminine, en compétition

La Gymnastique artistique féminine se pratique autour de 4 agrès.

​Ces éléments apparaissent dans toutes les compétitions féminines de gymnastique.
Souplesse, grâce et maîtrise technique sont les qualités requises pour évoluer dans cette discipline.
L'apprentissage des différentes techniques a lieu lors des entraînement tout au long de l'année.

La poutre

La poutre est l'agrès qui demande le plus de notions d'équilibre. En effet la gymnaste doit effectuer ses combinaisons sur une poutre de 5 mètres de long et 10 centimètres de large.
La poutre est placée à 1m20 du sol.

Les barres asymétriques

Discipline très impressionnante dans la gymnastique féminine, cet exercice consiste à réaliser des figures de « voltige » entre 2 barres rondes en bois, placées parallèlement et mais à des hauteurs différentes (à 1m60 et 2m40 du sol ) et écartées de 0,90m à 1m40.

Le saut de cheval

Cet exercice consiste à sauter à partir d'un tremplin sur une plate-forme de saut tout en effectuant un mouvement acrobatique.
Pour réaliser le saut, la gymnaste s'élance 25 mètres auparavant.
La hauteur de la table de saut est de 1m25.
Cette discipline est commune à la gymnastique artistique masculine.

Le sol

Cet discipline consiste à réaliser une chorégraphie sur un accompagnement musical sur un tapis appelé praticable de 12mètres sur 12 entouré d'une bande de couleur sur laquelle les gymnastes n'ont pas le droit de marcher durant leur chorégraphie.
Cette discipline permet aux gymnastes d'exprimer leur talent artistique.
La souplesse et l'endurance sont des qualités que l'on demande dans cette discipline.
Tout comme le saut de cheval, le sol est une discipline commune avec la gymnastique masculine.

Espace du licencié FFGym


Imprimer mon attestation de licence, application "Photo Gym", infos, partenariats et avantages etc...

Je m'inscris       ​Se connecter